Colloque Final de l’ANR Transtur les lundi 25 et mardi 26 juin 2012

Colloque final ANR TRANSTUR

 

« Ordonner et transiger : modalités de gouvernement et d’administration en Turquie et dans l’Empire ottoman, du xixe siècle à nos jours »

Date : les 25 et 26 juin 2012  

Lieu : salle Denys et Maurice Lombard, 96 bd Raspail, 75006 Pari

 

Pour télécharger le programme :

Programme : Colloque final ANR TRANSTUR Programme final

Affiche : colloque affiche de présentation

 

 

 

Programme

 

Lundi 25 juin 2012

                       

9h00 : Introduction générale par Elise Massicard

 

Session I (9h30-12h30) :
L’action publique entre centralisation et archipellisation

 

Mise en perspective par Marc Aymes

Présentation des papiers :

  • Muriel Girard & Clémence Scalbert-Yücel, « Action publique et production de catégories patrimoniales dans la région du sud-est anatolien »
  • Emmanuel Szurek, « Le linguiste et le politique. La Türk Dil Kurumu et le champ du pouvoir dans la Turquie du parti unique »
  • Jean-François Pérouse, « L’État sans le Public : quelques conjectures à propos de l’Administration du logement collectif »
  • Olivier Bouquet, « Faut-il encore parler de modernisation ottomane ? »

Discutants :

Hamit Bozarslan, directeur d’études, Ehess
Brigitte Gaïti, professeure de science politique, Université Paris I
Renaud Payre, professeur de science politique, Institut d’études politiques de Lyon

 

Session II (14h-17h)
L’État traversé de conflits : quelle neutralisation ?

 

Mise en perspective par Benjamin Gourisse

Présentation des papiers :

  • Alexandre Toumarkine, « L’impossible neutralisation de l’armée turque dans les années fondatrices de la République »
  • Nicolas Camelio, « La rédaction de la Constitution de 1961 : conception de l’Etat et espace du pouvoir sous une junte militaire »
  • Noémi Lévy-AKSU, « Quand la police s’aventure sur le terrain de la justice : deux institutions en transaction au tournant des XIXe et XXe siècles »
  • Benjamin Gourisse, « De l’État “transcendant” à “l’État-en-société” »
  • Nathalie Clayer, « Un laiklik imposé ou négocié ? L’administration de l’enseignement de islam dans la Turquie du parti unique »

Discutants :

Jean-François Bayart, directeur de recherche, Cnrs
Françoise Dreyfus, professeure de science politique, Université Paris I
Vincent Dubois, professeur de science politique, Université de Strasbourg / Institut universitaire de France


Mardi 26 juin 2012

Session III (9h-12h)
Ré-inventions au quotidien : faut-il parler de socialisation ?

Mise en perspective par Marc Aymes, Benjamin Gourisse et Sümbül Kaya

Présentation des papiers :

  • Anouck Gabriela Corte Real, « L’arme charitable : vers une militarisation du don ? »
  • Berna Ekal-Şimşek, « Women’s shelters in Turkey as “State institutions” »
  • Claire Visier, « Les syndicalistes turcs et le programme européen “Civil Society Dialogue” : Bienvenue chez les Européens ! »
  • Sümbül Kaya,  « La socialisation politique des appelés : Etude du dispositif de la “formation à l’amour de la patrie” dans le cadre du service militaire en Turquie »

 

Discutants :

Pascale Laborier, professeure de science politique, Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Jean-Michel Eymeri-Douzans, professeur de science politique, Institut d’études politiques de Toulouse
Gilles Dorronsoro, professeur de science politique, Université Paris I

 

Session IV (14h-17h)
Mises en lisibilité : l’identification en question

 

Mise en perspective par Olivier Bouquet

Présentation des papiers :

  • Benoît Fliche, « Une femme anatolienne disparaît : ethnographie d’une exfoliation »
  • Fuat Dündar, « Empire of taxonomy: Ethnic and religious identities in the Ottoman surveys and censuses »
  • Marc Aymes, « Agence par défaut » (« Defective Agency ») et « Agence par des faux » (« Deceptive Agency »)
  • Élise Massicard, « Post-hérité. Un retour du patronyme en Turquie contemporaine ? »

Discutants :

Marc Olivier Baruch, directeur d’études, Ehess
Jean-Frédéric Schaub, directeur d’études, Ehess
Nicole Watts, Associate Professor de science politique, San Francisco State University

17h-18h : débat général


Journée d’études : Groupes minoritaires, conflits et politiques patrimoniales, le 8 décembre 2011.

GROUPES MINORITAIRES,
CONFLITS ET POLITIQUES PATRIMONIALES

le jeudi 8 décembre 2011
lieu : ENSA Paris Val-de-Seine (Salle des expositions)
3-15, Quai Panhard et Levassor, 75013 Paris
M 14, RER C – station : Bibliothèque François Mitterand

cliquer sur le lien pour voir le programme de la Journée d'études
Programme Groupes minoritaires, conflits et politiques patrimoniales 

	

Workshop : Towards A Transational History Of Kemalism In The Post-Ottoman Space Beyond Turkey, le 8 et 9 décembre 2011.

Workshop : Towards A Transational History Of Kemalism In The Post-Ottoman Space Beyond Turkey

Le 8 et 9 décembre 2011. 

Lieu : Salle du conseil, R-1, Bâtiment le France, 190-198 Avenue de France, 75013 Paris. 

Programme : transkemalisme_prog_2

Journée d’études « Armées des frontières, frontières des armées » au CERI, 2 décembre 2011

Journée d’études organisée par Sümbül Kaya et Anouck Corte Real

La journée se tiendra le 2 décembre 2011 au CERI, Paris.

Programme Armées des frontières

Argumentaire journée d’études armées

 

Le CERI
VOUS INVITE A UN COLLOQUE
2 décembre 2011
9h15 – 18h30
Salle Jean Monnet
56 rue Jacob 75006 Paris

Tél.:+33(0)1 58 71 70 00
Fax:+33(0)1 58 71 70 90Colloque

Armées de frontières, frontières des armées

 
Cette manifestation est organisée avec le soutien de l’ANR Transtur :
« Ordonner et transiger : modalités de gouvernement et d’administration en Turquie et dans l’Empire ottoman, du XIXe siècle à nos jours ».

9h15-9h45    Introduction 

Présentation du projet « Armées des frontières, frontières des armées »
Béatrice Hibou, CNRS/Sciences Po-CERI
Elise Massicard, IFEA, ANR Transtur, chercheur associé au CERI
Sümbül Kaya, Université Paris I, CRPS-CESSP
Gabriela Anouck Côrte-réal, Sciences Po-CEE
Du militaire au sécuritaire. Note sur le changement de notre perspective et de nos outils d’analyse
Elizabeth Picard, CNRS

9h45-11h15    Marchandisation de la sécurité et transformation organisationnelle des armées

Président et discutant : Jean Joana, Université Montpellier I-CEPEL

Institution, marché et politique. Les armées face à l’indifférence sociale
Sébastien Jakubowski, AgroSup Dijon / Eduter Recherche, Clersé CNRS-Université Lille I
Transformation des logiques de sécurité : nouveaux enjeux collectifs et
risques sociétaux
Renaud Bellais, ENSTA Bretagne, chargé d’études économiques, Affaires publiques France, EADS
Vincent Boulanin, EHESS, SIPRI

11h15-11h30    Pause café

11h30-13h00    Guerre, contrôle et sécurisation

Président et discutant : Jean-François Bayart, CNRS/Sciences Po-CERI

Le marché global de la violence. Economie politique de la « guerre hors limite »
Mathieu Rigouste, Université Paris VIII, Institut Maghreb-Europe
Etatiser, nationaliser et sécuriser  les individus par l’expérience de la conscription et de la caserne en Turquie
Sümbül Kaya, Université Paris I, CRPS-CESSP

14h30-16h00   Redéploiement des relations militaro-policières : entre concurrence et coopération

Président et discutant : Gilles Favarel-Garrigues, CNRS/Sciences Po-CERI

Les conséquences de la révolution néo-libérale dans le champ militaire
et policier en Italie
Salvatore Palidda, Université de Gênes, Italie
Euphémisation du militaire et militarisation de l’Etat : une reconfiguration
de la coercition

Jean-Paul Hanon, ESM Saint Cyr et Sciences Po

16h00-16h15    Pause café

16h15-17h45    Armée rhizomatique ou la reconfiguration militaire
par les marges

Président et discutant : Roland Marchal, CNRS/Sciences Po-CERI

L’armée et ses frontières : les transformations du dispositif sécuritaire « frontalier » israélien et l’externalisation des checkpoints
Shira Havkin, Sciences Po, CERI
Défense de la société et quotidiannisation du pouvoir militaire par les dons
en Turquie
Gabriela Anouck Côrte-Réal, Sciences Po-CEE

17h45-18h15    Débat

18h15-18h30    Conclusion générale
Béatrice Hibou, CNRS/Sciences Po-CERI

Organisation :
Béatrice Hibou, CNRS/Sciences Po-CERI
Elise Massicard, IFEA, ANR Transtur, chercheur associé au CERI
Gabriela Anouck Côrte-Réal, Sciences Po-CEE
Sümbül Kaya, Université Paris I, CRPS-CESSP

 

Séminaire « Sociologie historique de l’État en Turquie depuis les Tanzimat » à l’EHESS, année 2011-2012

Séminaire organisé par Marc Aymes, chargé de recherche au CNRS ; Benjamin Gourisse, postdoctorant ; Emmanuel Szurek, doctorant à l’EHESS

Planning en cours de validation

Le séminaire vise à poser les jalons d’une sociologie historique de l’État en Turquie et dans l’Empire ottoman depuis les réformes du XIXe siècle (Tanzimat), en même temps qu’à contribuer à enrichir le champ sémantique des sciences humaines et sociales sur ces questions.

L’État est ici entendu comme ensemble d’institutions historiquement et socialement situées, dont il s’agit d’interroger l’homogénéité apparente. Deux axes de travail seront privilégiés : l’étude des pratiques de l’État en tant qu’organisation bureaucratique dépatrimonialisée (modes de gouvernement, pratiques administratives, filières d’accès à la Fonction publique), et l’analyse de l’État en tant qu’espace et acteur de socialisation (production de classements, de pratiques et de représentations légitimes, nationalisation des enjeux).

Il s’agira de multiplier les échelles d’analyse, d’identifier et d’interroger les ruptures et les continuités historiques. On évaluera la porosité de la sphère administrative turque aux forces et aux lignes de division politiques (processus de politisation des institutions).

Le séminaire est articulé à un programme de recherches ANR « Ordonner et transiger. Modalités de gouvernement et d’administration en Turquie et dans l’Empire ottoman depuis la fin du XIXe siècle » (2008-2011). Dans cette perspective, il participe à la constitution d’un groupe collectif de lecture et d’écriture en sociologie historique du politique.

Mots-clés :Anthropologie,Droit, normes et société,Histoire,Sociohistoire,Sociologie

Aires culturelles :Arabe (monde),Contemporain (anthropologie du, monde),Europe centrale et orientale,Europe sud-orientale,Maghreb,Méditerranéens (mondes),Musulmans (mondes),Turc (domaine)

Centre :CETOBaC – Centre d’études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques

Renseignements : contacter Marc Aymes

Site web :http://cetobac.ehess.fr/

Adresse(s) électronique(s) de contact : marc.aymes(at)gmail.com

 

Programme Année 2011/2012 :

9 novembre 2011 : « Présentations », par Marc Aymes, Nicolas Camelio, Benjamin Gourisse et Emmanuel Szurek
23 novembre 2011 : « Noms de famille », I – « Onomastique kémaliste », par Emmanuel Szurek

14 décembre 2011 : « Noms de famille », II – « De l’usurpation « , par Olivier Bouquet (Université de Nice-Sophia Antipolis / Collège de France)

11 janvier 2012 : « Noms de famille », III – « Prêts-Noms », par Marc Aymes

25 janvier 2012 : « Ordonner et transiger », I – « Action publique et production de catégories patrimoniales dans la région du sud-est anatolien », par Muriel Girard (École nationale supérieure d’architecture, Marseille) et Clémence Scalbert-Yücel (University of Exeter)

8 février 2012 : « Ordonner et transiger », II – « L’étatisation des individus par la conscription », par Sümbül Kaya (Université Paris 1)

22 février 2012 : « Ordonner et transiger », III – « Infiltrer l’État : de l’entrisme du MHP dans les années 1970 à celui du mouvement Gülen dans la police », par Benjamin Gourisse et Alexandre Toumarkine (Orient-Institut, Istanbul) (sous réserves)

14 mars 2012 : « Ordonner et transiger », IV – « Les syndicalistes turcs et le programme européen “Civil Society Dialogue” : Bienvenue chez les Européens ! », par Claire Visier (Université Rennes 1)

28 mars 2012 : « Fête de la langue », I – atelier d’archives11 avril 2012 : « Fête de la langue », II – lectures9 mai 2012 : « Fête de la langue », III – écritures23 mai 2012 : travaux d’étudiants